Retranscription entretien : les domaines concernés

 

Voici quatre grands secteurs d’activité où sont régulièrement retranscrits des entretiens individuels en texte :

  • Le domaine universitaire pour la transcription des entretiens de mémoire ou de thèse, particulièrement dans le domaine hospitalier (entretien clinique) ou en sociologie (entretien exploratoire non directif ou entretien semi-directif) lors d’études qualitatives ou d’enquêtes de terrain ;
  • Le domaine du journalisme pour la transcription d’interviews capturées lors de reportages ou la transcription d’interviews filmées (dérushage pour synchronisation texte-image) ;
  • Le domaine marketing pour la transcription d’entretiens d’étude (étude consommateur ou étude de marché) ou d’entretiens de groupe (focus group) ;
  • Le domaine juridique pour la transcription d’audits ou d’audiences.

retranscription entretien

 

Comment retranscrire un entretien : transcription intégrale ou transcription reformulée ?

 

Convertir l’audio en texte dans le cadre d’un entretien va être particulièrement utile afin de ne pas se limiter au simple souvenir des propos échangés, mais plutôt de consigner de manière implacable les échanges qui se sont tenus.

Pour une retranscription d’entretien dans le domaine universitaire, marketing ou juridique, il faut essayer au maximum d’exclure toute interprétation personnelle de l’enregistrement et s’en tenir aux faits. Le transcripteur va donc transcrire pour produire ce qu’on appelle un verbatim ou transcription intégrale. Le type de transcription doit ici se rapprocher le plus possible du mot-à-mot, à l’exclusion de certaines répétitions ou hésitations qui pourraient rendre illisible la phrase à transcrire.  Certains échanges en dehors du sujet de la discussion (comme ceux par exemple pour savoir si le dictaphone est bien allumé ou dispose de suffisamment de batterie) ne seront également pas saisis par le transcripteur.

Dans le cadre de la transcription d’une interview à but de communication externe (journal, blog, livre), l’objectif principal à atteindre est le confort de lecture. Il importe alors peu que le texte produit ne contienne pas l’intégralité des mots prononcés. En effet, le langage oral est souvent difficilement compréhensible quand il est transposé tel quel à l’écrit et il est préférable de le nettoyer de ses hésitations et redondances. Il y aura donc une réorganisation de la structure des phrases et de la grammaire pour que le lecteur saisisse plus facilement le fond de ce qui est dit.

Vous pouvez trouver plus de conseils sur la transcription d’un entretien dans cet article.

N’hésitez pas pour toute demande de devis.

retranscription entretien