Actes de colloque

 

Pour la transcription d’actes de colloque, il peut être utile de recourir à un rédacteur indépendant missionné sur place. Celui-ci assiste à la réunion, prend des notes et identifie les intervenants.

Le rédacteur peut aussi travailler à partir d’un enregistrement audio ou vidéo, bien que l’identification des personnes prenant la parole peut être difficile sur simple enregistrement si les différents participants n’annoncent pas clairement leur nom lorsqu’ils prennent la parole.

Des actes peuvent aussi être rédigés sur des séminaires, congrès, assemblées, assises, débats, réunions publiques ou conférences.

La transcription d’événements professionnels permet de garder intacte la mémoire d’échanges qui se sont tenus et ainsi de les valoriser au-delà du seul jour de la manifestation. Une transcription audio permet en effet d’étendre l’audience et d’avoir la possibilité de consulter a posteriori chaque idée et chaque débat.

La possibilité de consulter ce document et de rejouer la journée servira aussi à se défaire d’éventuelles impressions infondées dont on pourra se défaire à la lecture de la transcription complète.

Les actes d’un colloque ou les minutes d’une réunion professionnelle peuvent aussi servir à consulter de nouveau une information qui nous avait semblé très pertinente, mais que nous avions oubliée.

De manière générale, cela constitue un très bon socle de connaissances pour une entreprise, collectivité, institution ou association. Cela peut par exemple être très utile à une personne complètement extérieure à un sujet et qui voudrait se l’approprier.

Ces transcriptions peuvent aussi avoir un intérêt pour un archivage. Un archivage est très utile, car il pourra permettre une analyse historique ou sociologique au fil des années.

 

actes de colloque